Paris Lutèce n°14: la Révolution française

Paris-lutece-magazine-14

A la Une du magazine Paris Lutèce n°14 : Paris et la Révolution française
Même si les révolutions ne débutèrent pas toujours à Paris, c’est pourtant la capitale elle-même qui en paya souvent le plus lourd tribut. Entre 1789 et 1795, le quotidien de ses habitants, marqué douloureusement par les exécutions sommaires, mais aussi ses bâtiments et monuments célèbres (Invalides, Bastille, place de la Concorde, Hôtel de Ville) connurent des bouleversements sans précédent. Quant à ses institutions, à commencer par son maire élu et même son découpage en arrondissements, elles furent le fruit de ces évé … Lire la suite

Les Pieds Nickelés, des anars parisiens ?

Est-il possible de trouver héros de bande dessinée plus parisiens que les Pieds Nickelés ? Certes leur créateur, Louis Forton, était né à Sées dans l’Orne, le 14 mars 1879, fils d’un marchand de chevaux mais, après une carrière avortée de jockey (il était trop corpulent), il avait choisi de monter à Paris pour devenir dessinateur pour la presse de l’époque. À dire vrai, dans la capitale, il fréquente moins les salles de rédaction que les champs de course et les bistrots. Il se familiarise ainsi avec le langage imagé des titis parisiens dont les Pieds Nickelés reprendront les expressions familiLire la suite

Paris, au coeur de la Révolution française

C’est à Paris que la Révolution prend tournure avant de devenir un événement national. Ses faits frappants ont pour cadre des sites inscrits dans la mémoire collective – la Bastille, le palais des Tuileries, le donjon du Temple –, des lieux métamorphosés par le temps, tels l’Hôtel de Ville, le Champ-de-Mars, la place de la Concorde, ainsi que des monuments pérennes – le Palais-Royal, l’Hôtel des Invalides, le Panthéon, la Conciergerie. L’évocation de ces lieux historiques met en lumière le rôle considérable, mais éphémère, de la municipalité et de la population parisiennes.
Par Dominique LeborLire la suite

Le 4e arrondissement du petit boucher au grand magasin

Situé au cœur de la capitale, le 4e est également nommé l’arrondissement de l’Hôtel de Ville. Il peut s’enorgueillir d’accueillir les prestigieuses îles de la Cité et Saint-Louis.
Par Klervi Le Collen

Lors du redécoupage de Paris par la loi du 16 juin 1859, le nouvel arrondissement récupéra un passé très riche en histoire et d’illustres bâtiments. Chaque pas y est synonyme de découverte.

L’arrondissement de la viande
Sous cette appellation se cache l’histoire d’une profession qui marqua profondément ce territoire. Les noms de rue actuels y font encore référence : Saint-Jacques … Lire la suite

Pourquoi tant de statues ?

statue

Pendant des siècles, la statue érigée en un lieu public fut réservée à Dieu et à ses saints. À la fin du Moyen-Âge, les souverains commencèrent à s’approprier ce privilège. Le premier fut Philippe le Bel, dont l’effigie équestre orna longtemps un bas-côté de Notre-Dame. L’exemple ne fut suivi que par ses lointains successeurs les Bourbons, qui surent imposer à leurs sujets parisiens la présence en plein air de leur effigie sur les places royales. La Révolution abattit ces monuments, la Restauration les remplaça, Louis-Philippe et Napoléon III y ajoutèrent des personnages dLire la suite